Vendredi 27 avril 2018

Home / Vendredi 27 avril 2018
Témoignage de Pierre

Je suis devenu chrétien à l’âge de 17 ans grâce à un jeune prêtre, Yves , qui m’a accompagné toute ma vie. Il est mort alors que je lui avais promis de me rendre à Lourdes pour honorer Marie et Bernadette. A cette époque j’étais chef d’entreprise. Le travail, les soucis, les problèmes de conjoncture, m’ont empêché de tenir ma parole avant son décès.
Aujourd’hui je suis heureux de tenir parole et d’être ici à Lourdes, ville aimée et choisie de Dieu.
Je n’ignorais pas  l’histoire de Bernadette et des pèlerins très nombreux, mais j’ignorais tout de l’ambiance  chaleureuse faite par les hospitaliers.

Aujourd’hui, je suis stupéfait de voir cet amour partagé à l’extérieur avec tous. J’ai tout  particulièrement, de mes yeux, ces hospitaliers donner  toute leurs tendresses, les yeux remplis d’étoiles. Des simples personnes malades à plus gravement marqués, j’ai constater que les hospitaliers se conduisaient comme s’il s’agissait de leurs propres enfants J’ai été bouleversé par les actes de foi et de gentillesse de tous. Désormais, les docteurs, les infirmières, les hospitaliers et hospitalières, jeunes ou moins jeunes seront dans mon coeur à jamais, comme les « Chevaliers d’Amour ».

Je remercie Marie pour ses grâces et mes joies

Témoignage de Dominique et Gilles.

Nous habitons Limay, nous avions tous les deux envie de faire un pèlerinage : notre premier pèlerinage !
Le Père Amar nous a parlé en paroisse du pèlerinage diocésain de Lourdes. Cela fait quatre ans que Dominique utilise son fauteuil roulant, nous nous demandions comment un pèlerinage peut être possible dans ces conditions. Au moment de l’inscription, Patrick Sedaminou nous a expliqué le fonctionnement et nous a rassurés.

Le jour du départ, le dimanche 22 avril tout s’est bien passé : nous sommes venus en car avec d’autres pèlerins à la gare Montparnasse où un accueil nous attendait et nous a aidés à nous installer dans le TGV : c’était notre premier voyage en TGV ! TRES CONFORTABLE !
« Nous avons pu, Dominique et moi, partager à Saint-Frai, la même chambre, c’était bien que nous puissions rester ensemble, comme chez nous : Marie-Jo et Dominique veillaient sur nous. »
Nous avons pu vivre ensemble tout le pèlerinage car les brancardiers (merci Matthieu, Jason, Manon, François et tous) nous plaçaient ensemble lors des célébrations.
« Quelle organisation la salle à manger ! Cela nous a fait du bien de mettre les pieds sous la table comme au restaurant avec tous ces amis à nos petits soins. »
Quant au pèlerinage en lui-même, « quel parcours ! » Dominique a été le plus impressionnée par le passage à la grotte et le chemin de croix « que j’ai pu suivre avec tous les commentaires, les prières et les chants » dit-elle.
Gilles, lui, a été « bouleversé par le bain aux piscines », « la confession a été un grand moment » et l’onction des malades « m’a touché au fond de moi et m’a comme allégé. Je me sens mieux aujourd’hui, cela m’a fait du bien »
« La messe internationale est impressionnante, nous avons mesuré que nous ne sommes pas seuls comme Chrétiens. Le Seigneur s’adresse à tout le monde et l’on parle toutes les langues et le latin. »
« Quel contraste avec son quotidien, Dominique est allée à la messe tous les jours ! » dit Gilles.
« Au moment où nous écrivons ce témoignage, nous sommes dans le TGV , nous rentrons à la maison pleins de confiance, et nous sommes très motivés pour l’an prochain » dit Dominique.
Gilles ne « s’attendait pas à un pèlerinage comme cela ! », « Les bénévoles étaient tous aux petits soins pour Dominique » « cela me touche beaucoup »
Ils sont émus, leurs yeux brillent.

C’est déjà le retour, mais remplis, dans notre cœur, des merveilles que font , pour nous, le Seigneur et Marie

undefined

X