Mardi 23 avril 2019

Home / Mardi 23 avril 2019
Les Hospitalier(e)s se retrouvent le matin, de bonne heure, pour prier et recevoir les recommandations de la journée

Les hospitaliers se préparent pour emmener les personnes malades et fragiles à la messe de la Grotte

Messe à la Grotte

Les intentions de prières recueillies dans les différentes paroisses sont déposées au pied de l’autel

 

 

Au coeur de la Grotte l’eucharistie est célébrée

 


Merci, merci, merci

C’est mon premier pèlerinage et ce ne sera pas le dernier !
Mercipour l’accueil chaleureux, de la joie et de la bonne humeur.
Un lien c’est créé avec les malades.
Mille mercis à tous les responsables de l’hospitalité
Et à mon responsable fort sympathique
Caroline

Marie , grâce de Lourdes

Il flotte dans l’air comme un parfum de prière.
De toutes les nations, de toutes les couleurs,
Hommes, femmes, enfants, tous te découvrent leur cœur,
Cœurs broyés, corps brisés; leur misère, vie amère.
Or, en cortège de lumière ils s’unissent,
Leurs voix pauvres s’enflent dans l’Esprit et la joie.
Qui célèbre t-on ? Une mère au pied d’une croix ?
Notre Mère, dans la grâce du Père et du Fils !
Qu’est donc ce royaume de folle espérance,
Où petits et cabossés convergent en une danse
Vers la source vive d’une grotte de douceur,
De bonté et de paix ! Mon âme t’ouvre le Ciel
Venez auprès de mon fils trouver le bonheur!
Je m’offre à Toi dans l’Amour filial et fraternel

Florence

On se prépare pour la photo du diocèse et on en profite pour quelques photos de groupes

On travail dans la joie

 

Et on transmet sa joie en la partageant

 

 

 

 

Une amie hospitalière (Marie) à qui je proposais de donner son témoignage vient de me répondre ceci :

« Mon témoignage, c’est la parole de Ségolène qui, à la fin du pèlerinage, alors qu’elle est clouée sur son fauteuil, me dit : « Pour moi, le vrai miracle de Lourdes, ce n’est pas de marcher mais de savoir qu’un non chrétien se convertisse et que Marie touche son cœur. Là serait le vrai miracle : la conversion des cœurs »

Laurence

 

La procession eucharistique qui se terminera à la basilique Saint Pie X car le temps était incertain

Lourdes ville éternelle

Ayant découvert les piscines intérieures très tôt (j’avais 17 ans lorsque j’ai commencé ce service) j’ai du voir leurs évolutions successives mais aussi leurs pérennités.
On y prie intensément, avant , pendant et après le service
Cette prière doit être universelle

Je voudrais vous faire partager mon émotion lorsque mardi 23 avril à 8h nous sommes passés aux piscines, nos amis, unanimement, ont tenu à nous témoigner leur sollicitude fervente à l’occasion de l’incendie de Notre Dame de Paris. Cette intention, reprise parmi tant d’autres, est une lumière vivante de ce que doit être Lourdes, cité mariale et universelle.
Merci Marie toujours en veille.
Jean Marc

De  Marc , 17 ans

Lourdes représente pour moi une expérience spirituelle unique et je voudrais témoigner d’un temps fort : il s’agit du chapelet prié en équipe. En plus petit comité, nous sommes plus proches de nos malades.  Ce moment d’intimité avec le Christ dans la prière du chapelet a renforcé notre amitié avec ceux ci. Une occasion pour se mettre au service des plus faibles et donner son temps. Mais donner, c’est aussi recevoir. Les grâces reçues à Lourdes me font dire que j’ai vraiment rencontrer le malade que j’ai brancardé, Eric. Rencontre avec Eric, et rencontre avec le Christ.

Aller à Lourdes, c’est donc d’abord faire un pas le Christ, par l’intercession de Marie. Merci Marie, pleine de grâces, pour ce pèlerinage à Lourdes. Merci pour ce chapelet vécu en équipe et avec Eric. Je vous le confie, ainsi que tous ceux qui souffrent.

X