logo moto photo ter

 

 Afin de permettre à toute personne de mieux s'associer au pèlerinage et, en particulier, par la prière, il est proposé, chaque jour du pélé :

- Les témoignages qu'apporteront les hospitaliers et les personnes accompagnées.

- Des photos marquant les différents évènements de la journée.

Nous rappelons, ci-dessous, les différentes journées de ce pèlerinage, mais nous vous proposons  de suivre également sur le livret dont les Hospitaliers et les personnes malades ou accompagnées se serviront tout au long du pèlerinage.

DSC00225

 

Cliquez sur le jour concerné pour avoir plus de détails

 1° jour : Lundi        3 avril   Marie se met en route. Nous quittons nos habitudes pour se rendre à Lourdes

2° jour : Mardi       4 avril   "D'où m'est il donné que la Mère de Mon Seigneur vienne jusqu'à moi ?". Messe à la grotte

3° jour : Mercredi  5 avril  "Tu es bénie entre toutes les femmes". Messe internationale et procession mariale

4° jour : Jeudi       6 avril   "Le Puissant fit pour Moi des Merveilles". Sacrement sde réconciliation et de l'onction des malades

5° jour : Vendredi  7 avril    Il se souvient de son Amour. Messe d'action de grâce

6° jour : Samedi    8 avril    Marie s'en retourna chez elle. Retour auprès de ceux que le Seigneur  confie à notre amour

 

Témoignage de Louis

Pourquoi pas moi ?

Tout a commencé au moment de choisir un engagement de pastorale. Je lis entre les lignes la feuille des choix, vois inscrit « pélé de Lourdes «  et me dis : pourquoi pas moi ? En un instant, me voilà projeté dans l’inconnu… On se pose mille questions auxquelles nos accompagnateurs essaient de répondre, mais au final, on a du mal à se rendre compte de ce qui nous attend. Jusqu’au moment où je me retrouve sur le quai de la gare, ne pouvant plus reculer… De toutes les façons, les malades arrivent déjà.

Alors on met de côté nos préoccupations et on se met au service des autres. J’avais choisi d’être hospitalier en chambre, « juste pour voir » et ce qui s’est passé durant cette petite semaine me paraît encore incroyable et indescriptible. J’ai vu des regards s’illuminer devant la grotte, des malades marcher alors qu’on vous disait que c’était « impossible », des sourires mais surtout une chaleur humaine qui vous donne un avant-goût de Paradis. Oui, c’est sûrement le miracle de Lourdes que j’ai expérimenté, cette sensation de recevoir bien plus que ce que l’on donne.

Lourdes, l’école de l’humilité, l’école de la prière, l’école de la charité. Les rencontres que j’y ai faites me bouleversent encore. J’ai découvert la bienveillance de chacun, l’attention portée à l’autre et le retour à Versailles a été brutal. Un peu comme quand on se réveille d’un rêve pourtant bien éveillé.

Le seul défaut que j’ai trouvé à Lourdes, c’est que vous y entrez en pleine forme et que vous en sortez avec une maladie incurable, la « Lourdite » : une fois qu’on en présente les symptômes, on se sent obligé de revenir et le temps entre les pélés semble même trop long.

Pourquoi pas moi ? Oui, mais surtout pourquoi pas toi ?

.